Le Mali, le Niger, la Gambie, le Burkina Faso, le Sénégal et la Guinée-Bissau, se sont réunis pendant deux jours à Dakar pour faire l’état d’avancement de l’intégration de la prévention de l’extrémisme violent (PEV) dans les programmes d’éducation et dans les processus d'enseignement et d'apprentissage de leur pays respectif.

Organisé par le bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest-Sahel et l’IFEF, cet atelier de travail a été l’occasion de revenir sur les recommandations des précédents séminaires de renforcement de capacité à l’endroit des Etats membres mais également des formateurs d’enseignants en 2017 et 2018 ayant réunis près d’une dizaine de pays africains.

Lire la suite